Aller au contenu

Faune

Une forêt, une rivière, des pelouses sèches, des friches, des prairies… Lombard offre une mosaïque de milieux propices à  une riche biodiversité. Les habitants de la Chaux s’émerveilleront toujours de voir un jeune chevreuils déguster une laitue  dans leur potager, ou des renards insouciants muloter dans leur jardin.  Des moments de vie sauvage pas si rares, mais toujours précieux, instants de quiétude dans un monde tourmenté.

Les oiseaux

Oiseaux des champs et des bois, plus d’une centaine d’espèces sont présentes ou de passage à Lombard, du fait de la diversité des milieux.
La liste ci dessous est établie à partir de la Carte communale de Lombard et des observations des habitants.
SI vous vous voulez en savoir plus et découvrir toutes les observations faites par les bénévoles de la LPO à Lombard et dans les environs, rendez-vous sur Obsnatu

Les mammifères

En se baladant en forêt, on peut parfois croiser un chevreuil, immobile et méfiant, et soudain bondissant dès que l’on s’approche trop près, un écureuil grimpant le long d’un tronc, une martre passant sur le chemin…

Parfois aussi, au lever du jour, les lève-tôt peuvent apercevoir un Chat forestier à la lisière des bois, un renard fatigué regagnant son terrier, un lièvre fuyant au loin… Les petites merveilles quotidiennes de la vie à la campagne !

Et qui sait… peut-être qu’un jour un ou une chanceuse apercevra le discret seigneur du Jura, le Lynx, puisqu’il a été aperçu dans les parages.

Les chauves-souris

Discrètes silhouettes qui survolent nos jardins dès le soleil couché, les chauves-souris ne sont pourtant pas des oiseaux nocturnes, mais des mammifères.
Les femelles se réunissent l’été en colonies de mise-bas, pour allaiter leur unique petit dans des lieux calmes et chauds, souvent sous les toits. La mairie de Lombard et quelques habitations connaissent bien les pipistrelles visiteuses de la belle saison !

Ni aveugles, ni sourdes, ni muettes (bavardes même), elles chassent jusqu’à 3000 insectes par nuit et font une vraie razzia chez les moustiques ! Leur guano est un puissant fertilisant et enfin, leur présence est un très bon signe, car elles sont exigeantes quant à la qualité environnementale de leurs lieux de vie.

Pour en savoir plus, tout est sur le site de la CPEPESC

Les reptiles et amphibiens

Les mal aimés ! Mais tout aussi dignes d’intérêt et tout aussi utiles. Ils font partie du grand tout de la biodiversité, un maillon indispensable de la chaîne.

Très présente à Lombard, les couleuvres, non venimeuses pour les humains, sont prédatrices de petits rongeurs, d’insectes et de grenouilles. On peut voir dès la belle saison se prélasser au soleil la couleuvre à collier et la couleuvre verte et jaune.

Visible sur le secteur de la Chaux et du Chatelard, le Lézard vert aime les coteaux ensoleillés, pierreux et buissonnants. Il est donc à son aise sur nos collines bien exposées, et c’est tant mieux, car il est désormais considéré comme menacé en Franche-Comté.

Saviez vous que les crapauds habitent les bois ? Et qu’il ne descendent vers les mares et les fossés que pendant la brève période de reproduction de février à mars ? Crapaud commun ou Sonneur à ventre jaune (espèce protégée), ils sont plutôt nocturnes.

25 % des espèces d’amphibiens et plus de 58 % des espèces
de reptiles de Franche-Comté sont quasi menacées d’extinction, donc préservons nos grenouilles, tritons, salamandres et reptiles !

Pour en savoir plus cliquez ici